•  

    Rien à voir !

     

    Une fiction sonore à découvrir à partir de 7 ans

    Samedi 15 juin 2019

    Médiathèque de Monestiés


    3 séances : 11h30, 14h30 & 15h30 + goûter
    Réservation conseillée : contact.bricoles@gmail.com
     
    La vie a changé dans le petit port de pêche depuis que Rascasse a découvert une étrange bouteille en plastique sur la plage. Il décide de s’en séparer en prenant le large mais la mer le surprend et lui donne une mission…Ensemble, ils embarquent pour un monde onirique empreint de conscience écologique.
    Rascasse, le vieux marin est une réalisation de Zoe Suliko Tabourdiot, avec la voix de Denis Lavant. D’après le livre éponyme de Frédéric Cartier-Lange. Prod.ACSR 2018.
    Durée 25 min.(Teaser audio)
     

    Rascasse, le vieux marin s'inscrit dans la cadre de la première édition de Rien à voir ! Une journée dédiée à la découverte de la création sonore à travers des séances publiques d'écoute organisée par l'association Bricoles. L'occasion de découvrir collectivement documentaire sonore, fiction, poésie sonore, formes hybrides et hirsutes...

    Pour en savoir plus : page facebook & Rien à voir !

    votre commentaire
  • https://www.albi-tourisme.fr/sites/default/files/fiches/5865912.jpg
     

    Les artistes de RaconTarn

     vous donnent rendez-vous pour deux heures d'histoires collectées de quartier en quartier : des récits de travail, d'immigration, des récits d'hier et d'aujourd'hui, d'hommes et de femmes, voire même d'animaux !

    Place Savène  19h à 20h et de 20h30 à 21h30.


    votre commentaire
  • Conte : ça crac crac dans le jardin

     ça crac crac dans le jardin

    De et par Colette Migné

    le vendredi 17 mai 2019 à 20h30

    Salle de Spectacles - Le Balcon, Place des Rives Thomas
    81600 GAILLAC

     

    Lui, il est tombé à la naissance par le trou de la couche d’ozone.
    Elle, elle est ronde, laiteuse et callipyge. Un paysage mamelonné à elle toute seule.
    Alors forcément, quand lui la voit se pencher sur les violettes du jardin !
    Histoire des quatre saisons qui s’étirent et s’alanguissent.
    Douze mois pour rigoler et s’émouvoir.
    Enfin une histoire lubrique pour les enfants !!!

    A partir de 8 ans / Durée : 1h
    Tarif : 10 € / Réduit : 5 € / - de 15 ans : 2.5 €
    Infos et réservations : Pôle Culture & Attractivité Ville de Gaillac 05 63 81 20 19


    votre commentaire
  • L'association La Parole vagabonde fête aujourd'hui ses 5 ans, déjà !

    Cela représente 140 séances de conte.

    140 séances qui traversent les âges (des pitchous aux ainés), les espaces (crèches, écoles, places de marchés...) et, par les répertoires proposés, les frontières (France, Afrique de l'Ouest, Japon, et bientôt le Maghreb...).

    Un grand merci à tous ceux qui, de près ou de loin, permettent qu'un pas après l'autre...La parole vagabonde !


    8 commentaires
  •  

    Vendredi 29 mars 2019, la conteuse Gigi Bigot était à Albi pour une conférence-spectacle.

     

    Pour celles et ceux qui auraient raté ce rendez-vous, je vous recommande la lecture de « Marchande d'étoiles. Le rêve d'une conteuse d'aujourd'hui ».

     

    Dans son livre, Gigi Bigot revient sur son parcours professionnel. Elle y explique l'importance de la parole symbolique dans un monde où la parole scientifique et le matérialisme sont omniprésents.

     

    La conteuse évoque ses multiples sources d'inspirations : ses proches, ses lectures, ses rencontres...

     

    Elle y souligne aussi l'importance des rêves.

     

    D'ailleurs, en guise de conclusion, Gigi Bigot a offert aux auditeurs venus l'écouter vendredi soir, quatre questions empruntées à Pierre Rochette, musicien chansonnier et marcheur québécois.

     

    Quatre questions qui introduisent et étayent son propos dans « Marchande d'étoiles », quatre questions qui ne peuvent laisser indifférents...

     

    Quel est ton rêve ? C'est pour quand ? Qu'est-ce que tu as fait aujourd'hui pour ton rêve ? En quoi ton rêve est-il bon aussi pour les autres ?

     

    À l'image de l'iceberg, écrit Gigi Bigot, ce qui émerge d'une personne est tout petit en regard de la partie immergée, l'invisible, la profondeur. Avec « Marchande d'étoiles », Gigi Bigot nous donne à percevoir la profondeur de cette petite « boune femme » au grand cœur qu'elle est !

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires