• Ce dimanche 25 décembre, 2016,
    un petit conte en guise de cadeau
    (à partager sans modération !)

    Un homme, veuf, de pauvre condition, élevait difficilement deux fils.

    L'un était d'un naturel joyeux, très optimiste. Il prenait la vie du bon côté. L'autre était au contraire d'humeur toujours sombre, ne pensant qu'au malheur, incapable de joie.

    Comme la fête de Noël approchait, le père se demanda quels cadeaux il pourrait offrir à ses deux fils. Il retira de la banque ses très maigres économies, il emprunta quelques pièces à ses voisins, et il acheta, d'occasion, une montre pour son fils pessimiste.

    Il ne lui restait rien pour offrir le moindre cadeau à son autre fils, quand en marchant dans une rue, il vit un âne lâcher du crottin devant lui.

    Il ramassa ce crottin, l'enveloppa du mieux qu'il put dans un papier argenté qu'il trouva dans une poubelle, noua un ruban rouge tout autour, et le disposa sous l'arbre de Noël, à côté de la montre qui était également empaquetée.

    Lorsque le soir de Noël arriva, le fils à l'humeur sombre ouvrit son paquet, y trouva la montre et la glissa à son poignet, sans un mot, sans aucune apparence de joie.

    - Alors lui demanda une voisine, le lendemain. Tu as vu cette belle montre que ton père t'a achetée ? Tu es content au moins ?

    Le garçon secoua la tête. Non, il n'était pas content.

    - Mais pourquoi ? Demanda la voisine.

    - Parce que, dit-il tristement, chaque fois que je baisse les yeux sur mon poignet, je vois les secondes qui passent, et les minutes, et les heures. Je vois que le temps qui me reste à vivre se raccourcit et que je m'approche de la mort.

    - Et toi ? Demanda la voisine à l'autre garçon. Qu'est-ce que tu as eu comme cadeau ?

    - Un cheval ! Répondit-il joyeusement.

    Et il ajouta aussitôt :

    - Mais il est parti !

    "Les deux cadeaux", extrait des "Contes philosophiques du monde entier. Le cercle des menteurs 2" de Jean-Claude Carrière.

     

     


    votre commentaire
  • Mercredi 21 décembre 2016, Rendez-vous des Parents au centre social de Valdéries pour fêter le solstice d'hiver.

    Tintement de grelots, ombre d'un traineau...

    Le Vieux Bonhomme au manteau rouge, s'est invité pour une contée lointaine. Il nous a fait voir du pays. Sur ses traces, nous avons traversé les forêts, les montagnes et les océans et fait de multiples rencontres..

    Un point rouge à l'horizonUn riche marchand japonais lui a vendu un de ses plus beaux tissus rouges. Sur une petite île de l'Océan Pacifique, c'est le chat Gaston qui a endossé son costume. Et en Finlande, un vaillant petit bonhomme de neige nous a tracé le chemin...

    Vous n'étiez pas au Rendez-vous des Parents ?

    Découvrez le livre qui a inspiré ce chemin, en parcourant le magnifique album de Thierry Dedieu "A la recherche du Père Noël" (références du livre Dans l'coin biblio).


    votre commentaire
  • Ce conte est une invitation au voyage... Voyage dans le grand froid...Voyage à la rencontre de l'autre pour un échange sincère et inconditionnel...

    Un conte-randonnée magnifiquement illustré par Thierry DEDIEU, édité chez Seuil Jeunesse (2015).

    Un joli cadeau pour faire plaisir aux petits...Et aux grands aussi !

     


    votre commentaire
  • Grand Théâtre d'Albi,lundi 19 décembre 2016.

    La Grande Salle vue de la scène. Jolis tous ces fauteuils en manteau rouge, non ?!

    Récit d'un après-midi en compagnie de quelques familles adhérentes à l'association albigeoise Au Fil de Soi.

    Premier temps : découverte du Grand Théâtre, de ses coulisses, de sa forêt...Véridique, le Grand Théâtre abrite une forêt, elle n'est pas enchantée...Plutôt métallique, car la forêt est le terme qui désigne le dessous de scène. Un espace brut, composé essentiellement de piliers métalliques. Pas très poétique tout cela me direz-vous ! Non, mais moment magique malgré tout car il y a de quoi être impressionné : fouler la scène de la Grande Salle qui accueille les plus grands artistes puis, quelques instants après, se retrouver dessous...Expérience plutôt inattendue !

    Deuxième temps : direction Salle Haute. Place à la poésie et à l'imagination.

    Une valise, un cadeau, quelques grelots et c'est parti pour un périple autour du monde à la recherche du Vieux Bonhomme au manteau rouge.


    Un manteau rouge à l'horizon...

     

     

     

     

     

    L'avons-nous trouvé ?

    Secret de sorcière !

     


    1 commentaire
  • Après le musée du Cayla à Andillac et le Musée-Mine départemental à Cagnac-les-Mines, c'est au Musée départemental du textile à Labastide-Rouairoux que Les contes du Japon ont ravi les élèves de maternelle de Labruguière. Leur visite le 7 novembre s'est faite à l'occasion de l'exposition "Japon text'île(s) : un voyage sur le fil".

    "JAPON TEXT'ÎLE(S): un voyage sur le fil"

    Pour ceux qui n'auraient pas encore vu cette exposition, plus que quelques jours pour en profiter, le 14 novembre, il sera trop tard !

    Pour en savoir plus sur le Musée départemental du textile...


    votre commentaire